disposition


disposition

disposition [ dispozisjɔ̃ ] n. f.
XIIe; lat. dispositio disposer
1Action de disposer, de mettre dans un certain ordre; résultat de cette action. Une disposition régulière d'objets. ordre, rangement. La disposition des massifs, des ornements. arrangement, répartition. Disposition des matériaux d'une maçonnerie. appareil.
2Au plur. Moyens, précautions par lesquels on se dispose à qqch. arrangement, décision, mesure, préparatif, résolution. Prendre ses dispositions pour partir en voyage. J'ai pris toutes les dispositions nécessaires ( précaution) .
3 ♦ DISPOSITION À : tendance à. Disposition à contracter une maladie. prédisposition. Disposition à éprouver des émotions.
4État d'esprit passager. Dans, en (telle) disposition. Il est dans une disposition à croire tout ce qu'on lui raconte. Être en bonne, en mauvaise disposition (cf. De bonne, de mauvaise humeur). Plur. Intentions envers qqn. Être dans de bonnes dispositions à l'égard de qqn. intention, sentiment.
5(XVIIe) Aptitude à faire qqch. (en bien ou en mal). aptitude, 1. don, facilité, faculté, goût, inclination, instinct, orientation, penchant, prédisposition, propension, tendance, vocation. Des dispositions innées, naturelles. qualité. Avoir des dispositions pour les mathématiques (cf. Avoir la bosse des maths). Il a toutes les dispositions pour réussir. « Le seul défaut de caractère qu'on lui trouve, c'est une disposition à des colères violentes » (Romains).
6(DansÀ... DISPOSITION). Faculté de disposer, pouvoir de faire ce que l'on veut (de qqn, de qqch.). 2. pouvoir. Avoir à sa disposition. posséder (cf. Avoir sous la main). L'argent, les valeurs qui sont à la disposition d'une société ( disponibilité) . Les moyens mis à notre disposition. Laisser (qqch.) à la disposition de qqn. abandonner, offrir. Je tiens ces livres à votre disposition. « Je l'ai fait recopier... Mais l'original est ici à votre disposition » (Romains). (Personnes) Se tenir, se mettre, être à la disposition de qqn, s'obliger à le servir, attendre ses ordres, être prêt à lui donner satisfaction (cf. Être aux ordres de). Je suis à votre entière disposition. Se mettre à la disposition de la police.
Dr. Acte de disposition (opposé à acte d'administration) : acte dont l'objet est de faire sortir du patrimoine un bien ou une valeur ( aliénation) , ou acte qui crée un droit réel sur un bien (hypothèque, servitude). — « Les particuliers ont la libre disposition des biens qui leur appartiennent » ( CODE CIVIL ).
7Clause d'un acte juridique (d'un contrat, d'un testament, d'une donation). Dispositions entre vifs. « À la fin de mes dispositions testamentaires, tu trouveras une liste de legs » (Martin du Gard).
8Chacun des points que règlent une loi, un arrêté, un jugement. La disposition que renferme cet article. prescription. Dispositions transitoires.

disposition nom féminin (latin dispositio) Action de placer, de mettre dans un certain ordre : La disposition des invités prit un certain temps. Manière dont les éléments d'un ensemble ont été disposés : La disposition des pièces dans un appartement. Possibilité de disposer de quelque chose, d'avoir recours à quelqu'un : Je reste à votre entière disposition. Tendance de quelqu'un à être ou à agir d'une certaine manière ; penchant : Il a une certaine disposition à l'étourderie. Tendance de quelque chose à devenir quelque chose : Disposition des prix à la hausse. Chacun des points réglés par une loi, un jugement, un traité, un acte juridique, un règlement intérieur, etc. ● disposition (expressions) nom féminin (latin dispositio) Disposition de combat, mise en garde d'une unité armée pour qu'elle puisse intervenir immédiatement avec tous ses moyens. Disposition à titre gratuit, acte par lequel le donateur ou le testateur dispose de tout ou partie de ses biens au profit d'un tiers avec une intention libérale. Être à disposition, en Belgique, en Suisse, être disponible, aux ordres de quelqu'un. Mise à la disposition, situation d'un fonctionnaire qui, bien que continuant d'être rémunéré par son administration d'origine, exerce son activité dans une autre administration en vertu d'une décision de détachement. ● disposition (synonymes) nom féminin (latin dispositio) Manière dont les éléments d'un ensemble ont été disposés
Synonymes :
Contraires :
- déclassement
- dérangement
- désordre
- désorganisation
Possibilité de disposer de quelque chose, d'avoir recours à quelqu'un
Synonymes :
- disponibilité
Chacun des points réglés par une loi, un jugement, un...
Synonymes :
- modalité

disposition
n. f.
d1./d Arrangement, manière dont sont disposées des choses les unes par rapport aux autres. La disposition des lieux.
d2./d (Plur.) Mesures que l'on prend avant de ou pour faire qqch. Il faut prendre vos dispositions pour arriver à l'heure.
d3./d Disposition à: tendance, inclination à. Disposition à la paresse.
d4./d (Plur.) Aptitudes. Avoir des dispositions pour la musique.
d5./d Sentiment à l'égard de qqch, de qqn; attitude d'esprit. Je suis dans les meilleures dispositions envers lui.
d6./d Dans les loc. à ma (votre, leur, etc.) disposition, à la disposition de, (Suisse) à disposition ou (Belgique) à disposition de: pouvoir de se servir de qqch; faculté d'user des services de qqn. Les documents sont à la disposition de la justice. Je reste à votre entière disposition.
d7./d DR Pouvoir, action de disposer de son bien.
Acte par lequel on en dispose.
d8./d Les dispositions d'une loi, d'un règlement, etc.: les points qu'elle (il) règle; ce qu'elle (il) ordonne.

⇒DISPOSITION, subst. fém.
I.— [Correspond à disposer I]
A.— [Correspond à disposer I A]
1. [Correspond à disposer I A 1] Action de mettre en place, de disposer des personnes ou des choses, de préparer un lieu pour une certaine circonstance; p. méton., résultat de cette opération, fait d'être disposé. La ligne douce de l'horizon, la disposition des arbres (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, À vendre, 1885, p. 702). Un peu de désordre rompt la disposition de la troupe (GIDE, Retour Tchad, 1928, p. 909) :
1. Chaque voltigeur recevra un numéro d'ordre, et les dispositions dans les rangs se feront d'après ces numéros.
REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 179.
a) MODE, au plur. Dessins, motifs variés disposés sur une étoffe. Dans les soies de fantaisie, il y a des dispositions charmantes, des dessins choisis entre mille (ZOLA, Bonh. dames, 1883, p. 464). Écharpe pure laine, dispositions nouvelles (Catal. de la Belle Jardinière, Automne, 1950, p. 3).
b) RHÉT. Arrangement séquentiel, ordonnance des parties d'un discours :
2. ... des discours que la disposition de leurs parties, la méthode qui y règne, les ornements qu'on sait y répandre, rendent du moins supportables; ...
CONDORCET, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum., 1794, p. 86.
SYNT. Disposition dans l'espace, des lieux, des organes; disposition concentrique, convenable, générale, particulière, spéciale.
2. Manière dont une personne est disposée.
Domaine phys., vieilli. État de santé d'une personne. Une plus mauvaise disposition de santé (JOUY, Hermite, t. 5, 1814, p. 249). Une mauvaise disposition causée par un mauvais cigare (DELACROIX, Journal, 1854, p. 255).
En partic. Tendance, prédisposition à une modification ou à une altération. Synon. propension, diathèse (méd.). Une disposition à la névrose qu'elle [Marthe] tenait de son père (HUYSMANS, Marthe, 1876, p. 23). Cette disposition au rhume et un enrouement presque constant (GIDE, Journal, 1944, p. 259).
3. [Correspond à disposer I B]
a) Domaine psychique et intellectuel. Penchant (bon ou mauvais) de l'esprit, du caractère d'une personne. Synon. goût, humeur. Il [Olivier] était en disposition de se taire (FROMENTIN, Dominique, 1863, p. 222). Une certaine attitude d'âme, une certaine disposition intérieure (MARCEL, Journal, 1922, p. 274) :
3. Je voudrais ressaisir la disposition qui était la mienne lorsque le samedi soir, 4 septembre, un peu avant minuit, j'arpentais le quai de la gare de Laroche (...). C'était une disposition de solitude étreinte si je puis dire.
DU BOS, Journal, 1926, p. 97.
En partic., souvent au plur.
♦ Aptitude particulière (à quelque chose). Synon. inclination, prédisposition. J'avais des dispositions, de la facilité (GONCOURT, Journal, 1858, p. 546). Mouchette n'a « aucune disposition pour le chant » (BERNANOS, Mouchette, 1937, p. 1266) :
4. La noblesse véritable est, pour tous les êtres, la perfection qu'ils peuvent atteindre dans les bornes de leur nature : pour l'homme, en particulier, c'est cet ensemble d'heureuses dispositions, dont la main de Dieu déposa le germe en lui, et qui, cultivées par une volonté laborieuse, deviennent des ornemens, des talens, des vertus.
OZANAM, Essai sur la philos. de Dante, 1838, p. 181.
5. ... tout ce qu'il y a dans un être de réel et de virtuel à la fois, tout ce qui est en lui tendance héréditaire, disposition naturelle, don, tout ce qui fixe nativement la direction d'une énergie, ...
GAULTIER, Le Bovarysme, 1902, p. 15.
♦ Sentiment, état d'esprit à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose. Un homme ivre plein de tendres dispositions pour le garçon de café qui l'a servi (PROUST, Guermantes 2, 1921, p. 548) :
6. Je voulais profiter de ces ardentes dispositions inespérées que montrait M. de Charlus, pour lui demander s'il ne pourrait pas me faire rencontrer sa belle-sœur, ...
PROUST, Guermantes 1, 1920, p. 292.
b) PHILOS. SCOLAST., vieilli. Disposition prochaine. ,,État prochain où est une chose pour recevoir une nouvelle qualité, une nouvelle forme`` (Ac. 1798-1878). Anton. disposition éloignée.
SYNT. Disposition d'âme, du cœur, d'esprit; disposition innée, maladive, morale, native, physique, religieuse; bonne, excellente, fâcheuse, mauvaise, meilleure disposition; dispositions bienveillantes; sonder les dispositions de.
B.— [Correspond à disposer I C]
1. Usuel. Action ou fait de régler quelque chose ou d'en disposer; résultat de cette action, de ce fait. Quasi-synon. décision, mesure. Une mystérieuse disposition de la Providence (MONTALEMBERT, Ste Élisabeth, 1836, p. 320) :
7. Un des ambassadeurs résidant à Naples donna, il y a quelques années une fête assez ingénieuse (...) il fit costumer à l'antique un grand nombre de personnes; les invités se conformèrent à cette disposition, et, pendant un jour et une nuit, l'on essaya diverses représentations des usages de l'antique colonie romaine.
NERVAL, Les Filles du feu, 1854, p. 649.
Prendre des/ses dispositions. Adopter des mesures, faire des préparatifs en vue d'une fin précise. Ceux qui désirent se rendre aux sports d'hiver ont déjà pris leurs dispositions (Figaro, 19-20 janv. 1952, p. 9, col. 8).
2. Emplois partic.
a) ART MILIT., vieilli. Mesure de combat., Synon. usuel dispositif. Il [Masséna] faisait assez mal les dispositions d'une attaque (STENDHAL, Napoléon, t. 2, 1842, p. 249).
Faire ses dispositions. Prendre des mesures stratégiques, mettre en place un dispositif militaire. Il [le duc] fit toutes ses dispositions pour résister à l'attaque (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 3, 1821-24, p. 100). Le maréchal fit ses dispositions militaires (CHATEAUBR., Mém., t. 3, 1848, p. 593).
b) DR. Action d'aliéner son bien (par vente, donation, usage quelconque); p. méton., texte fixant cette aliénation. Acte de disposition. Toute disposition au profit d'un incapable sera nulle (Code civil, 1804, art. 911, p. 165). Mes dispositions testamentaires (GONCOURT, Journal, 1896, p. 960).
c) LÉGISL. et ADMIN. Action de décréter, de stipuler; p. méton., texte ou point d'un texte législatif ou administratif fixant cette stipulation. Beaucoup de dispositions législatives et de préceptes religieux (DESTUTT DE TR., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 386). La disposition qui supprimait le titre de l'abbaye des Champs (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 557).
SYNT. Dispositions de l'article, du code, du décret, d'une loi, du règlement; dispositions administratives, applicables, arrêtées, constitutionnelles, essentielles, spéciales; ensemble de dispositions; approuver, changer, connaître, modifier des dispositions; conformément aux dispositions.
II.— [Correspond à disposer II] Toujours au sing. Pouvoir, faculté de disposer de quelqu'un ou de quelque chose à son gré. Garder la libre disposition de votre temps (MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p. 11) :
8. Mélie l'accueillit [Zidore]. Elle le laissa entrer dans la cuisine, comme elle faisait aux bons clients, lui donna une poêle et la disposition du feu.
VAN DER MEERSCH, Invasion 14, 1935, p. 188.
Locutions
À ma (ta, sa, etc. ) disposition, à la disposition de. À l'usage, au service de. Mettre à la disposition de; à la disposition du public, des usagers, des voyageurs. Synon. à la discrétion de. J'ai ici à ma disposition une bonne bibliothèque (COURIER, Lettres Fr. et It., 1807, p. 757). Une masse de manœuvre à la disposition du haut-commandement (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 31).
En phrase nominale. À votre disposition. À la disposition de votre altesse (CLAUDEL, Ours et lune, 1919, 2, p. 597).
Être, se mettre, se tenir à la disposition de qqn. Assurer quelqu'un de son aide, de son dévouement, de son désir de lui être agréable. Je suis à votre disposition pour le concours que je pourrais vous apporter (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 285).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol et Hist. A. 1. Ca 1200 « manière de disposer » divine disposition « plan divin » (Moralités sur Job ds Dialogue Grégoire, éd. W. Fœrster, p. 324); d'où début XIIIe s. « arrangement » (Sapientia, ibid., p. 286 : Visible astoit la creature en la disposition del secle); 2. « manière d'être disposé » a) début XIVe s. « état physique » (Mir. St Louis, XXXVIII, 24 ds IGLF); b) ca 1393 « état d'esprit, humeur » (Ménagier, I, 198 ds T.-L.); d'où av. 1679 « état d'esprit favorable à quelqu'un ou quelque chose » (RETZ, Mémoires, éd. A. Feillet, J. Gourdault, R. Chantelauze, t. 1, p. 183 : Il me trouva dans les dispositions de m'attacher à ma profession); 1690 « goût, aptitude pour quelque chose » (FUR. : ce jeune homme a une grande disposition pour les armes). B. 1. Ca 1393 « faculté de disposer de quelque chose » (Ménagier, I, 229 ds T.-L.); 2. 1417-35 « clause d'un acte juridique » (CLÉMENT DE FAUQUEMBERGUE, Journal, t. 1, p. 87 ds IGLF : disposition de droit commun); 3. av. 1679 « mesures prises en vue d'une certaine fin » (RETZ, Mémoires, éd. A. Feillet, J. Gourdault, R. Chantelauze, t. 6, p. 39). Empr. au lat. class. dispositio « arrangement, manière de disposer », qui prit en b. lat. le sens de « clause d'un acte juridique », dér. de disponere (disposer). Fréq. abs. littér. : 5 981. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 12 727, b) 6 072; XXe s. : a) 4 905, b) 8 372.

disposition [dispozisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIe; lat. dispositio, du supin de disponere. → Disposer.
1 Action de disposer, de mettre dans un certain ordre; résultat de cette action. Agencement, arrangement, distribution, ordonnance, organisation, orientation, position, rangement, répartition, situation; → Décocher, cit. 1. || Une disposition régulière, symétrique. Ordre. || Disposition de plusieurs éléments, dans un ordre déterminé. Ajustement, assemblage, combinaison, composition, construction, coordination, montage. || La disposition des mots dans une phrase. Place. || La disposition des jardins, des massifs. Dessin. || Disposition des pièces d'un appartement. Distribution. || Disposition des meubles dans une pièce. || Figure et disposition des parties du corps. Configuration, figure, forme, texture. || Disposition des couches géologiques d'un terrain. Structure. || Disposition des étages. Étagement.Disposition des colis dans la cale d'un navire. Arrimage.Disposition des matériaux dans une maçonnerie. Appareil; → Architectural, cit. 2.Disposition des troupes. Dispositif; formation, inversion.Typogr. || Disposition d'un texte autour d'une illustration. Habillage.Disposition d'un ouvrage, d'un discours ( Plan), d'un poème ( Tissure).Rhét. L'une des trois parties de la rhétorique, avec l'invention et l'élocution.
1 (…) le choix de mes personnages et (…) la disposition de mon sujet.
Molière, les Fâcheux, Avertissement.
2 (…) ce grand nombre d'astres qu'on n'a pu voir encore deux fois dans la même disposition ?
Molière, les Amants magnifiques, III, 1.
3 Le bonheur ou le malheur consistent dans une certaine disposition d'organes.
Montesquieu, Cahiers, p. 17.
4 (…) tout est resté rituel dans la disposition des lieux, dans les ornements et les emblèmes, dans l'ordonnance des marchandises, même dans la tenue du patron ou de la patronne et les gestes du métier.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XIX, p. 263.
(Modes). Au plur. Dessins, motifs disposés de façon particulière.
2 Au plur. Moyens, précautions par lesquels on se dispose à qqch. Arrangement, décision, mesure, préparatif, résolution. || Les dispositions envisagées par qqn. || Ses dispositions seront efficaces. || Prendre ses dispositions pour partir en voyage. || Prendre des dispositions pour faire qqch., pour que qqch. se fasse. || Nous avons pris des dispositions dans ce sens. || J'ai pris toutes les dispositions nécessaires ( Précaution).
5 Le futur directeur (…) déclara que c'était aux dispositions savantes et promptes de Bonaparte que l'on devait le salut de l'enceinte, autour de laquelle il avait distribué les postes avec beaucoup d'habileté.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 84.
3 Vieilli. Manière d'être, état habituel du corps. État (de santé). || Le climat influe sur la disposition du corps.Être en bonne disposition, en mauvaise disposition. Aller (aller bien ou mal), porter (se porter bien ou mal).
6 Il est visible que l'âme se trouve assujettie par ses sensations aux dispositions corporelles (…)
Bossuet, Traité de la connaissance de Dieu…, III.
Mod. || Disposition à : tendance à. || Disposition à contracter une maladie (→ Cavité, cit. 2). Prédisposition. || Disposition à éprouver des émotions : émotivité.Disposition des prix à la hausse.
4 État d'esprit passager. État. || Être dans, en (telle) disposition. || Il est dans une disposition favorable au succès. Veine (être en veine). || Il est dans une disposition à croire tout ce qu'on lui raconte ( Confiant). || Être en bonne, en mauvaise disposition. Humeur (être de bonne, de mauvaise humeur); composition, volonté, vouloir (de bon, de mauvais vouloir). || Une disposition d'esprit malveillante ( Aigreur, malveillance; → Acariâtre, cit. 2), bienveillante ( Bénignité, bienveillance, bonté, complaisance; → Affabilité, cit. 1).Plur. (plus cour.). Intentions envers qqn. || Être dans de bonnes dispositions à l'égard de qqn. Intention, sentiment.
7 Ceux qui croient sans avoir lu les Testaments, c'est parce qu'ils ont une disposition intérieure toute sainte, et que ce qu'ils entendent dire de notre religion y est conforme.
Pascal, Pensées, IV, 286.
8 Il a toujours servi le Roi à genoux, avec cette disposition que les gens de quatre-vingts ans n'ont jamais.
Mme de Sévigné, 1025, 17 juin 1687.
9 Les enfants ont une disposition qui les porte à tellement égayer comme à grandir ce qui les entoure (…)
E. Fromentin, Dominique, III, p. 47.
10 C'est alors que j'éprouvai la singulière disposition de mon esprit à se laisser griser par le sublime.
Gide, Si le grain ne meurt, II, p. 368.
Être en disposition de, disposé à.
10.1 Ne croyez pas surtout que vos amis vous téléphoneront tous les soirs, comme ils le devraient, pour savoir (…) si vous n'avez pas besoin de compagnie, si vous n'êtes pas en disposition de sortir.
Camus, la Chute, p. 38.
5 (XVIIe). Aptitude à faire qqch. (en bien ou en mal). Aptitude, don, facilité, faculté, goût, inclination, instinct, orientation, penchant, prédisposition, propension, tendance, vocation. || Montrer de bonnes, de solides, de grandes, de sérieuses dispositions pour le travail. || Avoir des dispositions pour l'étude. || Il a une disposition particulière pour les mathématiques. Bosse (la bosse des maths). || Des dispositions innées, infuses, naturelles. Qualité. || Disposition héréditaire (→ Aïeul, cit. 3). || Disposition acquise ( Vertu; → Contracter, cit. 4). || Il a toutes les dispositions pour réussir. → Il est taillé pour réussir. || D'heureuses dispositions (→ Chevalier, cit. 7). || Des dispositions au bien, au mal (→ Commettre, cit. 17).
11 J'avais, comme l'on voit, une heureuse disposition à devenir médecin.
A. R. Lesage, Gil Blas, II, III.
12 C'est une disposition naturelle à l'homme de regarder comme sien tout ce qui est en son pouvoir.
Rousseau, Émile, II.
13 C'est une disposition morbide, à laquelle tu vas me promettre de ne plus te laisser aller.
Paul Bourget, Un divorce, VII, p. 240.
14 On se contente d'étayer, par des arguments logiques, une conviction que l'on porte en soi : et cette conviction n'est pas motivée, comme on le croit, par des syllogismes et des raisonnements, mais par une disposition naturelle, plus forte que toutes les dialectiques.
Martin du Gard, Jean Barois, I, IV.
15 Un auteur n'est pas en soi moral ou immoral, ce sont nos propres dispositions qui décident de son influence sur nous.
F. Mauriac, la Pharisienne, XVI, p. 253.
16 Le seul défaut de caractère qu'on lui trouve, c'est une disposition à des colères violentes, quand on le contrarie sur un détail quelquefois infime.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XX, p. 160.
16.1 Envoyée de bonne heure à l'école, Louise montra d'étonnantes dispositions pour le travail; grâce à un brillant concours, elle obtint une bourse (…)
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 401.
Absolt. (Vieilli). Avoir des dispositions. Douer (être doué). || Il manque de dispositions.
6 Faculté de disposer, pouvoir de faire ce que l'on veut (de qqn, de qqch.). Pouvoir.
17 (…) pourvu qu'il ait en sa main la disposition des grâces.
Racine, Notes historiques, V.
(1850, in D. D. L.). À… disposition. || Avoir qqch. à sa disposition. Posséder; main (avoir en main, dans la main, sous la main). || L'argent, les valeurs qui sont à la disposition d'une société. Disponibilité. || Avoir les journaux, la presse à sa disposition. || Les moyens mis à notre disposition (→ Abrégement, cit.). || Laisser (qqch.) à la disposition de qqn. Abandonner, offrir. || Je tiens ces livres à votre disposition.
18 Je l'ai fait recopier (ce texte). Mais l'original est ici à votre disposition.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXII, p. 174.
(Personnes). || Se tenir, se mettre, être à la disposition de qqn, s'obliger à le servir, attendre ses ordres, être prêt à lui donner satisfaction. Ordre (être aux ordres de). || Je suis à votre entière disposition pour faire cela.Ellipt. || À votre disposition !
18.1 Nos deux boys partent en avant vers six heures, avec les soixante porteurs qu'on a mis à notre disposition.
Gide, Voyage au Congo, in Souvenirs, Pl., p. 736.
18.2 (…) je n'avais pas le temps, j'étais pressée… Les gens se figurent qu'on doit être toujours à leur disposition, ils sont drôles…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 201.
Dr. || Acte de disposition (opposé à acte d'administration) : acte dont l'objet est de faire sortir du patrimoine un bien ou une valeur ( Aliénation), ou qui crée un droit réel sur un bien (hypothèque, servitude).
19 Les particuliers ont la libre disposition des biens qui leur appartiennent, sous les modifications établies par les lois.
Code civil, art. 537.
7 Clause (d'un acte juridique, contrat, testament, donation). || Une disposition importante stipule que… || Dispositions entre vifs (→ Condition, cit. 29). || Disposition à cause de mort, à titre gratuit, à titre onéreux. || Dispositions testamentaires.
20 À la fin de mes dispositions testamentaires, tu trouveras une liste de legs (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 256.
8 Chacun des points que règle une loi, un arrêté, un jugement. || Les dispositions d'une loi, d'une ordonnance. || La disposition que renferme cet article. Prescription; → Adultérin, cit. 2; captation, cit. 2. || Déroger à une disposition.
21 (…) la loi des Douze Tables est pleine de dispositions très cruelles.
Montesquieu, l'Esprit des lois, VI, XV.
CONTR. Bouleversement, déclassement, dérangement, désordre, désorganisation, trouble.
COMP. Indisposition, prédisposition.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • disposition — DISPOSITION. s. f. Arrangement, situation. La disposition des parties du cerps, des organes. La disposition de ces lieux là étoit telle. La disposition d un jardin, d un tableau, d une architecture de bâtiment. La disposition des troupes. La… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • disposition — Disposition. subst. f. Arrangement, situation. La disposition des parties du corps, des organes. la disposition de ces lieux là estoit telle. la disposition de ces troupes. la disposition de la bataille. la disposition de son discours. la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • disposition — dis·po·si·tion n 1 a: the final determination of a matter (as a case or motion) by a court or quasi judicial tribunal the beneficiary of such a disposition of charges against him United States v. Smith, 354 A.2d 510 (1976) compare decision,… …   Law dictionary

  • Disposition — Dis po*si tion, n. [F. disposition, dispositio, fr. disponere to dispose; dis + ponere to place. See {Position}, and cf. {Dispone}.] 1. The act of disposing, arranging, ordering, regulating, or transferring; application; disposal; as, the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Disposition — (von lat.: dispositio = „Aufteilung“,„Zuweisung“; „Anordnung“, „Verwaltung“, „Verfügung“ [dispositio omnipotens], „Fügung“ [schicksalhaft], „Aufstellung“, „Gliederung“, „Plan“) steht für: Disposition (Medizin), eine Anfälligkeit für die… …   Deutsch Wikipedia

  • disposition — [dis΄pə zish′ən] n. [ME disposicioun < OFr disposition < L dispositio < dispositus, pp. of disponere, to arrange: see DIS & POSITION] 1. a putting in order or being put in order; arrangement [the disposition of the troops] 2. management… …   English World dictionary

  • disposition — UK US /ˌdɪspəˈzɪʃən/ noun ► [C or U] the process of selling something or formally giving it to someone: »We have no control over the disposition of the funds in that account. »Not more than 30% of a Fund s gross income can be derived from gains… …   Financial and business terms

  • disposition — 1 *disposal Analogous words: administering or administration, dispensing or dispensation (see corresponding verbs at ADMINISTER): management, direction, controlling or control, conducting or conduct (see corresponding verbs at CONDUCT):… …   New Dictionary of Synonyms

  • disposition — [n1] personal temperament bag*, being, bent, bias, cast, character, complexion, constitution, cup of tea*, druthers*, emotions, flash, frame of mind, groove*, habit, humor, identity, inclination, individualism, individuality, leaning, make up,… …   New thesaurus

  • Dispositĭon — (v. lat.), 1) Anordnung, Verordnung; so hießen Dispositiones, die Verordnungen der römischen Kaiser für den Augenblick, z.B. wenn er in den Krieg ziehen, verreisen etc. wollte. Dieses gehörte in ein eigenes Departement (Scrinium). das unter dem… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.